Bâtonnets glacés au kiwi et à la ganache sans cuisson et sans produit laitier

Des bâtonnets glacés de kiwi au chocolat à réaliser en moins de 5 minutes, et à déguster à loisir, en dessert, au goûter, comme en-cas gourmand… ou simplement pour se faire un petit plaisir !

 

Les ingrédients

2 kiwis

1 CS d’huile ou graisse de coco fondue au bain-marie

1 cc de sirop de coco, de miel liquide de région, de sirop d’érable ou autre sucrant de qualité à disposition

1 cc de purée d’amande

1 cc de cacao pur 100 % (cacao dit “amer”, non sucré)

1 pincée de sel marin

Préparation des bâtonnets

Peler les kiwis. Égaliser les bords. Couper trois tranches épaisses et régulières dans chaque kiwi. Donner un coup de couteau dans la tranche et y enfoncer délicatement un bâtonnet en bois. Réserver.

Réalisation de la ganache

Mettre la graisse de coco dans un bol. Faire fondre au bain-marie. Hors du feu, ajouter miel ou le sirop d’érable, la pincée de sel, la purée d’amande puis le cacao. Mélanger.

Réalisation

Enrober les bâtonnets de kiwi en faisant couler 1 cc de ganache sur une face, puis procéder de même de l’autre côté. Déposer les bâtonnets sur un petit plateau ou une assiette garnie de film fraîcheur ou de papier cuisson, et continuer jusqu’à épuisement des bâtonnets de kiwi.

Faire prendre au congélateur.

Variante “faut pas gâcher”

Si, comme moi, il vous reste un fond de ganache dans le bol, voici comment l’utiliser pour réaliser un surplus de gourmandises saines et délicieuses, qui seront bien pratiques en cas de petites fringales ou de déjeuner sur le pouce sans avoir le temps de préparer de dessert :

Les ingrédients

1 banane en rondelles

le fond de ganache

1 CS de graines de chanvre ou de sésame en garniture

Préparation

Mettre les rondelles de banane dans le bol de ganache, les enrober en mélangeant délicatement à la cuillère ou à la maryse. Déposer les rondelles de banane enrobées sur une assiette ou un petit plateau garni de papier cuisson ou de de film fraîcheur. Saupoudrer de graines de chanvre décortiquées ou de sésame. Placer au congélateur. Déguster à loisir !

La minute “j’apprends quelque chose”

Huile et graisse de coco, c’est peu ou prou la même chose. La graisse de coco se solidifie aux alentours de 24°C. Au-dessus de cette température et à l’état liquide, on parle d’huile de coco. Le plus important est de la choisir non raffinée, vierge, issue de pression à froid et en qualité crue. Et évidemment, sans additif. Ne vous fiez pas à la beauté de l’étiquette, à la marque, au label ou que sais-je d’autre encore : retournez le pot et vérifiez la totalité des ingrédients !

Pour aller plus loin

Retrouvez cette recette dans le Yapluka#003 du mois de mars, le magazine et recueil de recettes au fil des saisons.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer