BLOG-IALU-880LX300-crouchtibons-granola-yapluka001-magali-pes-schmid

Granola croquants de céréales «Crouchtibons»

Pas besoin d’être un(e) foodista ou un(e) grand(e) chef(fe) pour réaliser son granola maison. Je vous livre ici ma recette végécrue que vous pourrez adapter à loisirs, en fonction de vos goûts, vos envies… et les fonds de vos placards ! Ce sera toujours mieux que les mueslis industriels, bio ou non, aux taux de sucre indécents.

 

Retrouvez cette recette et toutes ses copines aussi saines que gourmandes dans le magazine et recueil de recettes Yapluka ! #001  du mois de janvier !

 

BLOG-880L-crouchtibons-granola-yapluka001-magali-pes-schmid

Ingrédients

100 g de graines de lin brunes ou dorées trempées quelques heures dans 200 ml d’eau

100 g ou 1 petit verre de flocons de sarrasin

ou 100 g de sarrasin en grains

100 g ou 1 petit verre de flocons de 5 céréales ou autres flocons à disposition (flocons de riz, millet, châtaigne, avoine, épeautre…)

2 belles poignées de graines de tournesol (50 g)

2 belles poignées de graines de courge (50 g)

2 belles poignées d’amandes concassées (50 g)

2 belles poignées de noix de pécan concassées (50 g)

2-3 CS de graines de sésame (20-25 g)

2 belles poignées de raisins secs (50 g)

1 poignée de baies de goji (optionnel)

1 poignée d’abricots secs, coupés en morceaux (50 g)

4-5 CS de noix de coco râpée (20-25 g)

1 pomme épépinée, non pelée, grossièrement râpée

1 cc de cannelle

1 pincée de noix de muscade

1 pincée de sel marin [pas de sel de table]

100 g de miel, de sirop d’agave ou de sirop d’érable

1 CS de graisse de coco ou d’huile de lin ou d’huile de pépins de raisin (optionnel)

 

Réalisation de la version rapide

Mettre les graines de lin à tremper dans de l’eau tiède à chaude (moins de 46°C). On ne filtre pas : l’eau absorbée par les graines aura laissé place à un mucilage collant qui permettra de lier les céréales. Mettre tous les ingrédients dans une jatte et mélanger. Déposer des petits tas de préparation sur une plaque chemisée d’une feuille de papier cuisson (ou sur la grille chemisée du séchoir alimentaire). Glisser dans le four et faire déshydrater à température minimale, chaleur tournante, porte du four maintenue entrouverte par une cuillère en bois ou un torchon plié en 8. Cela peut prendre entre 3-5 h ou toute une nuit, selon le four ou le séchoir alimentaire utilisé. L’important est de s’assurer que les petits paquets sont légèrement collants, biens secs et croustillants à souhait. Stocker dans un récipient hermétique à température ambiante ou au réfrigérateur. Consommer, par exemple, avec des morceaux de bananes, pomme ou poire grossièrement râpée, des myrtilles ou autres fruits rouges surgelés bourrés d’antioxydants, arrosé d’un lait d’amande, épeautre-noisette ou tout autre lait végétal au choix.

 

Il est également possible d’étaler la préparation sur 1-2 cm et la briser en morceaux une fois sèche.

 

Réalisation de la version avec trempage (optionnel, mais recommandé)

Pour une meilleure assimilation des vitamines et des minéraux, et une meilleure digestion, faire tremper les graines de sarrasin, les amandes, les graines de courge et de tournesol, les noix dans deux fois leur volume d’eau toute la nuit ou toute une journée à température ambiante ou au réfrigérateur. Filtrer et offrir l’eau de trempage aux plantes. On peut également faire tremper les graines de lin dans deux fois leur volume d’eau fraîche, toute la nuit, au réfrigérateur. Procéder ensuite comme pour la version rapide.